Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
Hommage à MONIQUE MAILLEFER
Article mis en ligne le 23 octobre 2016

par DWebmaster
logo imprimer

Hier soir samedi 23 octobre nous avons appris avec une grande tristesse le décès de Monique Maillefer .
De Versailles au Chesnay, des années 50 à nos jours, c’est une vie d’engagement et de don de soi que nous a montré Monique MAILLEFER.

Il y eut dans un premier temps sa participation très active au CENTRE HUIT , Monique créa le département d’alphabétisation .
Puis vint le temps de l’engagement politique au sein du Parti Socialiste : militante, candidate aux élections, Monique a été présente jusqu’en 2014 sur notre liste EAGAC.

En 2002, lors de la création de notre association citoyenne par Joëlle Welsing et Jean-Yves Bréard, Monique et Jean son mari, furent parmi les premiers à adhérer et à nous faire profiter de leur expérience.

On ne compte plus le nombre de réunions programmées ou impromptues qui eurent lieu chez eux. On se souviendra longtemps de leur accueil, de leur encouragement à poursuivre la défense des nos valeurs ainsi qu’à perpétuer l’existence de la Gauche au Chesnay.

A Jean son mari, Martine, Jacques et Christine ses enfants, à leurs petits et arrières petits enfants, toutes nos pensées de soutien et d’affection en ce moment si difficile.

Didier Welsing


Forum
Répondre à cet article
Hommage à MONIQUE MAILLEFER
Claire Mourier - le 30 octobre 2016

Merci pour cet hommage !
En effet, Monique a œuvré pour que le centre Huit à Versailles, créé par la paroisse protestante de cette ville, offre un espace d’action et de réflexion pour tous et plus particulièrement pour soutenir les plus fragiles, les plus pauvres, les plus isolés.
Elle a oeuvré dans le même esprit au sein des instances politiques progressistes au Chesnay.Monique était également très présente dans la lutte en faveur du droit des femmes Nous sommes à sa suite et nous lui devons beaucoup. 

Hommage à MONIQUE MAILLEFER
Marie-Jo - le 24 octobre 2016

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris le décès de Monique.
C’était une personne de qualité et d’une humanité exceptionnelle.
Chaque rencontre était un moment d’amitié et de partage, sans jugement, juste de la gentillesse et de la présence.
J’ai beaucoup plus reçu de sa part que je ne lui ai donné. Je me sens un peu coupable de ne pas avoir su lui apporter plus.
Je garderai au fond de moi les dernières paroles qu’elle m’a dites : « tu viens quand tu veux »

Jean, Christine, Martine et Jacques je vous présente mes plus sincères condoléances.
Monique tu resteras au fond de mon cœur.

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.49