Bandeau
Ensemble à Gauche au Chesnay
Slogan du site
Descriptif du site
Echos du conseil municipal du 21 12 2017
Article mis en ligne le 9 janvier 2018

par Claude MEUNIER , Claire Mourier
logo imprimer

Comme chaque fin d’année, une grande partie de ce conseil très budgétaire organisait la clôture des comptes et les autorisations d’engagement de début 2018 ainsi que les avances pour subvention.
On peut noter l’annulation de nombreux investissements, prévus pour 2017 et non réalisés, pour un montant d’environ 2 000 0000 €. Cette opération, qui se répète régulièrement, peut laisser supposer une programmation, pourvue financièrement, mais volontairement trop ambitieuse. Elle permettrait ainsi de gonfler le budget suivant sans avoir à rechercher de nouvelles recettes. Nous nous sommes abstenus de voter ces délibérations, puisque nous n’avions pas approuvé le budget 2017.

Pour le reste, évoquons la demande de subvention auprès de la Région, pour des travaux d’adaptation de la voirie suite à la restructuration du réseau des bus. Le Conseil n’a cependant pas été informé des grandes lignes de cette restructuration. A l’évidence son avis n’est pas recherché dans un domaine pourtant important pour la population. La délibération a été votée au conseil intercommunal, mais, au Chesnay, on pratique soigneusement le cloisonnement ! Si vous voulez en savoir plus, il faut consulter le site de Versailles Grand Parc !

Parlons aussi de l’approbation sollicitée de la vente des locaux de l’ancienne crèche de Deux Frères. Elle nous a amenés à intervenir. En effet, l’acquéreur proposé se trouve être le réseau de crèches privées Babilou. Nous avons rappelé comment le transfert de cette structure municipale, dans les locaux de l’Ecole primaire du Petit Prince, après sa fermeture, nous avait été présenté. Monsieur le maire avait affirmé alors au Conseil qu’il était indispensable d’abandonner les locaux de la rue de la Celle car inadaptés aux normes en vigueur pour des activités de petite enfance, et ne pouvant prétendre à l’agrément indispensable de la Caisse d’Allocation Familiale. En conséquence, en toute logique, nous avons refusé d’approuver cette vente en soulignant que les arguments développés à l’époque prêtaient à sourire considérant l’occupation de même type envisagée. Précisons que le maire avait souligné l’absence de parkings attachés à cette structure, rendant impossible l’installation d’une entreprise et de salariés…… Il y a cependant maintenant des parkings payants proches qui doivent générer des recettes pour la ville ! Cela ne résout cependant pas la question du dépose minute difficile dans cette rue étroite et très passante !

Enfin il a été demandé la confirmation par les conseillers qu’ils étaient bien en possession des différents rapports d’activité des organismes en charge de l’eau, du gaz et de l’électricité. Remarque a été faite de savoir si la complexité et l’important volume de ces documents n’étaient pas destinés à en rendre leur compréhension impossible. Il a donc été souhaité, sans grand espoir d’être entendus, qu’ils soient, à l’avenir, plus synthétiques.

Un long temps de ce conseil a été consacré à la situation professionnelle de la directrice de la communication, Madame Père, dont l’emploi était rattaché au cabinet du maire, dont elle est l’épouse, et qui doit être requalifié après l’élection de Madame au conseil régional d’Ile de France. La création d’un poste de contractuelle a été soumis au vote, afin d’intégrer l’intéressée dans la catégorie des emplois administratifs, sa situation nouvelle d’élue étant incompatible avec le poste de cabinet - laissé à la discrétion du maire - qu’elle occupait antérieurement. Nous n’avons pas pensé nécessaire de nous associer à la polémique résultant de cette situation. Il appartient au contrôle de légalité de se prononcer sur cette mesure individuelle. Nous nous sommes abstenus.


Forum
Répondre à cet article
pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce RSS

2002-2018 © Ensemble à Gauche au Chesnay - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.49